Le CBD est-il légal en France ?

Depuis 2018, le CBD a connu un assouplissement dans sa réglementation en France. Le CBD est-il interdit en France ? Peut-on commander du CBD sur internet en toute légalité ? Le cadre légal sur cannabidiol en France évolue de plus en plus, le LabShop fait le point sur le CBD en France.

Légalisation du CBD en France

Le cannabidiol ou CBD fait partie des composés actifs du chanvre comme également le delta -9 — tétrahydrocannabinol (THC). Leurs utilisations sont strictement encadrées en France et les transactions relatives au cannabis sont strictement interdites. Cela inclut la production du chanvre, son utilisation et sa possession. Le CBD est l’une des variétés de chanvre dépourvu de propriétés stupéfiantes. Ainsi, son utilisation est autorisée à la condition que la plante est une teneur inférieure à 0,2 % en THC. Le but de son autorisation est de permettre l’utilisation du CBD pour certains besoins que ce soit pour l’alimentation humaine, l’industrie textile, en complément alimentaire, ou encore en cosmétique.

Le cbd est légal en France

Quelle est la différence entre le THC et le CBD

Attention, il ne faut pas confondre le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), d’autant que le premier est strictement interdit en France alors que le second est autorisé dans les quatre coins du pays. Le tétrahydrocannabinol entraîne une modification de l’état de conscience, pour « planer » et l’euphorie, les yeux rouges, les pupilles dilatées et l’anxiété.
Le CBD est une substance du groupe des cannabinoïdes qui ne comprend pas moins de 113 substances actives. Elle est issue du plant de chanvre, néanmoins celle-ci est une substance non psychoactive, qui n’a pas d’effet direct sur le système nerveux comme son cousin le THC. Au contraire, celle-ci à de nombreuses qualités qui lui vaut être l’un des meilleurs compléments alimentaires. Le CBD permet notamment de réduire des douleurs chroniques et inflammatoires, l’anxiété, mais aussi de diminuer la dépression, les crises d’angoisses ainsi que certaines maladies comme l’épilepsie et la sclérose en plaque.

Quand est-il du CBD en Europe ?

En Suisse, le CBD est autorisé depuis 2011 à moins de 1 % de THC. C’est d’ailleurs l’un des premiers en Europe à développer le commerce du CBD et de le développer au-delà de ses frontières.
Suite à cet engouement, le CBD a commencé à faire parler de lui en France. Néanmoins, les consommateurs et les commerçants ont été confrontés à des flous juridiques. Aujourd’hui, le CBD est autorisé dans la plupart des pays d’Europe, en respectant les taux européens de 0,2 % de THC. On le retrouve légalement en Allemagne, en Chypre, en Italie, en République tchèque, en Grèce, en Danemark ou encore en Croatie.
En Espagne par exemple, le CBD à consommer a été interdit à la vente en boutique. Désormais, vous pourrez retrouver du CBD en Espagne, sous la forme de baumes, de crèmes pour un usage cosmétique.

Gardez à l’esprit que le CBD quels que soient sa forme et son conditionnement n’est en aucun cas un médicament. Son utilisation vient en complément d’un suivi médical. Il ne soigne pas, mais il vient agir sur les symptômes de façon tout à fait légale.
Dans la boutique du Lab Shop, chaque produit de cannabidiol distribuée est 100 % légal et soumis à des contrôles stricts pour vous garantir la meilleure qualité. Ils contiennent moins 0,2 % de THC, respectent ainsi la législation européenne. En dessous de ce taux, les produits de CBD à Paris n’ont pas de propriété stupéfiante et ne sont donc pas condamnables.