Tout savoir sur le CBD et la grossesse

La grossesse, grande période dans la vie d’une femme, est une phase qui peut amener son lot de symptômes sur le plan physique et émotionnel.

Ces symptômes peuvent être parfois compliqués à traiter. Les futures mamans ont d’ailleurs un choix limité de médicaments ou de soins pouvant soulager leurs maux, notamment à cause des possibles effets sur leur bébé et son développement.

C’est pourquoi de plus en plus de femmes enceintes ou allaitantes se tournent vers des méthodes plus naturelles pour diminuer ces symptômes et l’impact qu’ils peuvent avoir sur leur vie au quotidien : c’est le cas notamment du CBD.

Peut-on prendre du cannabidiol (CBD) pendant la grossesse ?

Bien qu’il n’existe à priori pas de contre-indications, il n’y a cependant pas assez de recherches scientifiques à ce sujet pour répondre à une question aussi importante pour la santé du bébé et de sa mère. Il est donc indispensable de prendre des précautions et d’obtenir l’avis de son médecin avant de prendre la décision de consommer du CBD pendant une grossesse.

Bien évidemment, il faut rappeler que consommer du CBD en le fumant vous exposera aux mêmes dangers qu’en fumant une cigarette. Fumer pendant la grossesse peut avoir de graves conséquences sur le fœtus, il ne faut donc jamais fumer de CBD pendant la grossesse.

Quels sont les effets du CBD sur la grossesse ?

Se tourner vers le CBD semblerait être une bonne solution pour soulager les maux des mamans, de par ses vertus anesthésiques et anxiolytiques.

Il est également possible que le CBD ait un impact positif sur la croissance du fœtus. Cependant, il existe un réel manque de recul sur ce sujet. Il ne faut donc pas prendre ces informations à la légère.

À savoir : en l’absence d’avis de la part de l’OMS, le CBD n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes sans l’avis d’un médecin.

LE LAB SHOP blog CBD grossesse

Peut-on prendre du cannabidiol (CBD) pendant l’allaitement ?

L’allaitement est une phase très importante dans le développement du nouveau-né.

Ainsi, il est indispensable que les mères veillent à leur propre alimentation car celle-ci a un impact sur le lait maternel.

Les études menées par les chercheurs sont principalement basées sur l’effet du THC sur la mère et l’enfant. Peu d’entre elles apportent aujourd’hui des réponses précises quant au CBD. Il est donc difficile aujourd’hui de répondre à cette question avec plus de précisions et avec si peu de recul.

Quels sont les effets du CBD sur l’allaitement ?

Comme les études concernant le CBD à proprement parler sont peu nombreuses, il est recommandé d’agir avec une grande prudence et de demander conseil à votre médecin avant de consommer du CBD pendant la période d’allaitement.

Attention : en cas de dépression post-partum, trouble se traduisant par de la fatigue, de l’anxiété, un changement d’humeur et un sentiment de détachement, une maman qui souhaite consommer du CBD doit arrêter l’allaitement par principe de précaution.

De nombreuses alternatives autres que le CBD existent : privilégiez-les !

À savoir : la prise d’antidépresseurs, en cas de dépression post-partum, est également complètement déconseillée pour traiter ces troubles.

Quelle forme de CBD est recommandée pendant la grossesse et l’allaitement ?

Pour consommer du CBD pendant la grossesse et l’allaitement suite à un avis médical favorable, nous recommandons aux mères de choisir de l’huile de CBD, des cosmétiques à base de CBD ou bien des boissons ou aliments à base de CBD à ingérer.

Il y a aussi la possibilité de préparer soi-même une tisane en infusant des fleurs de CBD ou en l’intégrant à faible dose dans vos plats. Bien évidemment, le choix de la forme du CBD est très important : il faut qu’il soit seulement relaxant et qu’il ne devienne pas une contrainte ni pour vous ni pour l’enfant.

CBD et grossesse : ce que disent les études

Malheureusement, peu d’études sur les effets du CBD sur la grossesse existent.

La grossesse est caractérisée par des nausées et des vomissements, souvent difficiles à vivre au quotidien. Selon une étude publiée dans le British Journal of Pharmacology, il a été démontré que le CBD diminuait ces symptômes. En effet, le cannabidiol a un impact sur l’humeur et l’anxiété par son action sur les signaux sérotoninergiques. Cela pourrait donc être potentiellement bénéfique pour les femmes enceintes.

Par ailleurs, dans une étude publiée en 2016 dans le Journal Of Obstetrics and Gynecology, aucun effet significatif après la naissance n’a été trouvé lors de l’utilisation du CBD pour limiter les symptômes liés à la grossesse.

Hormis cette étude, rares sont les recherches qui mettent en évidence les effets du CBD sur le fœtus ou sur le nouveau-né lors de la grossesse et de l’allaitement. Il est donc recommandé d’agir avec grande prudence et de demander l’avis de professionnels compétents.

Pour rappel : le Lab Shop, boutique en ligne de CBD, ne fournira pas de CBD aux femmes enceintes ou allaitantes sans avoir l’avis d’un médecin au préalable.

WhatsApp Contactez-nous sur WhatsApp!