Huile CBG

Moins connu que l’huile CBD (cannabidiol), le CBG dispose pourtant de nombreux bénéfices pouvant potentiellement même dépasser ceux du CBD. Découvrez ainsi toutes ses propriétés et testez nos huiles CBG 5% ou nos huiles CBG 10%

LE LAB SHOP huile CBG 10% 10 ml chanvre
Huile de CBG 10% Full spectrum
149,90 - 329,90
Tri par puissance :

2 résultats affichés

Notre gamme d'huiles CBG Full spectrum

Qu’est-ce que le cannabigérol ?

Tout comme le CBD, le CBG ou cannabigérol fait partie des nombreux cannabinoïdes naturellement présents dans la plante de chanvre. Également connu sous le nom de « mère des cannabinoïdes », le CBG pourrait présenter des effets plus importants que ses congénères et également potentialiser leurs bienfaits. C’est ainsi qu’on le retrouve généralement utilisé en complément du CBD.

Extrêmement efficace contre les états d’anxiété ou dépressifs, le CBG serait aussi un excellent anti-inflammatoire et antidouleur.

CBG et CBD : quelle différence ?

La différence majeure entre les deux éléments réside dans leur mode d’interaction avec le système endocannabinoïde. En effet, le CBG agit grâce à l’activation des récepteurs CB₁ et CB₂ situés dans le système immunitaire, digestif et nerveux. Ces récepteurs vont ainsi servir de point d’entrée des cannabinoïdes afin de déclencher de multiples réactions biologiques. Alors que le CBD lui, agit sur la gestion générale du système endocannabinoïde (SEC) en s’assurant que les systèmes régulateurs fonctionnent correctement.

Malgré leurs différences, le CBD et CBG partagent tout de même de nombreux attributs comme des effets similaires et surtout leur nature non psychotrope, contrairement au THC. De plus, ces deux cannabinoïdes fonctionnent en totale synergie ensemble, faisant de ce mélange un mariage des plus efficaces pour lutter activement contre de nombreux maux.

Comment est faite l’huile de CBG ?

Présent en quantité bien moins importante que le CBD dans la plante de chanvre, le CBG se fait rare et plutôt difficile à extraire (moins de 1%). Cependant, certaines souches bien spécifiques pourront être cultivées afin de produire une concentration plus importante en CBG.

Afin d’isoler le cannabinoïde, les parties superflues du plant seront retirées et celui-ci sera broyé.

Deux méthodes ont été développées pour extraire le CBG de manière efficace : l’extraction au CO2 et à l’éthanol. La première méthode consiste à extraire l’huile de la plante puis à la distiller afin de la séparer de ses éléments non actifs.

L’extraction à l’éthanol, quant à elle, consiste à tremper directement les fleurs dans de l’alcool, puis à les filtrer pour séparer les éléments. La mixture obtenue sera ensuite chauffée afin d’éliminer l’alcool. Cette méthode plus chronophage et coûteuse reste la moins utilisée, bien qu’elle permette d’obtenir un produit final comprenant les bienfaits de la plante dans son entier.

L’effet d’entourage des huiles au CBG

L’huile de CBG est souvent utilisée et prisée pour son important effet d’entourage. En effet, le CBG fonctionnant en parfaite synergie avec le CBD et d’autres cannabinoïdes, les huiles de CBG sont généralement « full spectrum ». Cela signifie que ces huiles premium possèdent tous les bienfaits du CBG combinés aux autres composants naturellement présents dans la plante de chanvre comme le CBD, le CBN ou encore de multiples terpènes.

Ainsi, une huile à spectre complet permettra de disposer d’une meilleure efficacité, toujours sans effets psychotropes.

Comment utiliser l’huile de CBG ?

L’huile de CBG peut se consommer de la même manière que l’huile de CBD. Ainsi, si le goût ne vous dérange pas, vous pourrez choisir l’administration sublinguale en avalant l’huile après l’avoir conservée 1 minute ou 2 sous la langue. Cette technique bénéficiant d’une absorption extrêmement rapide vous permettra de ressentir les effets en quelques minutes seulement.

Si vous ne supportez pas bien le goût particulier du chanvre, vous pourrez intégrer l’huile directement dans vos aliments afin de l’ingérer. La substance étant cette fois-ci absorbée par le système digestif, les effets mettront plus de temps à se faire ressentir. Attention cependant à bien consommer l’huile crue, la chaleur détruisant les cannabinoïdes et donc, leurs effets.

Pourquoi choisir de l’huile de cannabigerol ?

Bien que les études se fassent encore rares sur les réels bienfaits et potentiels du CBG, celui-ci a déjà su démontrer son efficacité sur de nombreux aspects. Ainsi, le CBG pourrait agir comme un excellent anti-inflammatoire, en particulier au niveau des intestins et comme antibactérien. Il a également été constaté que le CBG pourrait être un très bon stimulant d’appétit, bien que les recherches à ce sujet ne soient pas encore suffisamment développées.

Enfin, le CBG serait également un excellent antistress et pourrait aider à lutter de manière efficace contre les symptômes de la dépression.

Quoiqu’il en soit, le CBG reste une substance aisément supportée par le corps humain, permettant ainsi de faire bénéficier son consommateur de tous ses bienfaits, sans effets secondaires.

Les utilisateurs de CBD souhaitant booster les capacités de cette substance pourront aisément combiner les deux cannabinoïdes afin d’en potentialiser les effets.

Posologie Huile CBG

La posologie de l’huile de CBG va dépendre de nombreux critères. Le bon dosage va en réalité changer en fonction de chaque individu et des maux que ce dernier souhaite soulager. Ainsi, avant de trouver la dose correspondant parfaitement à vos besoins, plusieurs tests seront nécessaires et différents critères devront être pris en considération :

La concentration

En fonction de vos besoins et surtout de votre tolérance à la substance, la concentration de votre huile CBG devra être adaptée. Vous pourrez ainsi choisir entre une huile CBG 5% ou 10%, en veillant à toujours démarrer par le dosage le plus bas, afin de pouvoir augmenter les doses si besoin et d’éviter d’éventuels effets indésirables. Ainsi, les huiles CBG 20% par exemple seront plutôt réservées à des utilisateurs aguerris, dont les besoins ont au préalable été correctement déterminés.

À noter qu’une huile full spectrum nécessitera généralement un dosage moins important, sa concentration en cannabinoïdes étant plus élevée. En règle générale, plus la concentration de votre huile sera importante, moins le dosage sera élevé.

La fréquence

Ce critère va également dépendre de votre besoin et des maux que vous souhaitez soulager. Avant de déterminer le bon nombre de prises ainsi que la distance entre deux ingestions, il conviendra de commencer en douceur et de noter à partir de quel moment dans la journée une nouvelle prise semble nécessaire pour vous soulager.

Le dosage

Intimement liés à la fréquence, plusieurs tests seront également indispensables avant de trouver le nombre de gouttes qu’il vous faudra ingérer pour bénéficier d’une bonne efficacité. Nous vous conseillons de commencer par ingérer 2 à 3 gouttes d’huile de CBG par prise, puis d’ajuster en fonction des résultats escomptés.

L’huile contenant du CBG est-elle légale ?

Malgré son effet d’entourage puissant et son efficacité intense, la vente de l’huile de CBG reste légale. En effet, afin que sa vente soit autorisée, les huiles de CBG ne contiennent jamais plus de 0.3% de THC. Cette substance contenue naturellement dans la plante de chanvre n’est pas autorisée, car c’est elle qui est responsable des effets psychotropes indésirables et représente un danger pour la santé. Ainsi, avant d’acheter votre huile en ligne, assurez vous qu’elle ne contienne jamais plus de 0.3% de THC.

Comment conserver l’huile de CBG ?

Afin de préserver la qualité de votre huile de CBG et de vous assurer de bénéficier de tous ses effets, il est important de faire preuve de vigilance quant à son mode de conservation. Ainsi, pensez bien à conserver votre huile dans un endroit sombre et frais et de protéger votre flacon de la chaleur et de l’humidité. En respectant ces quelques règles, vous pourrez ainsi conserver votre huile durant plusieurs mois, sans craindre une quelconque perte d’efficacité.